Transfert ? 21 octobre 2018 – Posted in: Actualité, Blog – Tags: , ,

Lorsque ses ongles sont un peu longs, ils ressemblent à ceux de sa sœur. Elle s’empresse de les couper. D’autant que c’est préférable pour éprouver la subtilité du toucher. Comment a-t-on pu faire croire aux femmes que les ongles longs étaient plus sexy ? Chez les sorcières à la rigueur…

Quand elle est fatiguée, le bas de son visage s’avachit et sans avoir à se regarder dans un miroir, elle perçoit sa ressemblance avec sa sœur. De même, lorsqu’elle entrouvre la bouche pour capturer le sommeil, le visage de sa sœur se superpose au sien.

Sa sœur a décidé de mourir. C’était son choix. Parfois ressemblances et souvenirs l’attendrissent, d’autres fois ça l’agace et l’inquiète : fratrie et  génétique sont chose  surprenante. Ainsi leur frère, selon les périodes de sa vie,  a ressemblé successivement au grand-père maternel,  altier, puis à leur père,  bougon et, plus  récemment, au frère aîné du père,  lourd. Étrange, il est vrai qu’il s’est aussi révélé être un faux-frère tendance Caïn. Était-ce sous l’influence de l’un de ses ascendants  ?

Les généticiens pourront bientôt trafiquer le génome humain. Le psychisme n’est-il pas en mesure, d’ores et déjà, de le faire ? Certains enfants adoptés finissent par acquérir quelques traits de leurs parents nourriciers. Des couples, après des années de vie commune, se ressemblent comme frère et sœur.

Sa sœur n’a pas supporté le deuil de leur mère, la trahison de leur frère et son propre vieillissement. Elle s’est suicidée. C’était son droit, mais pourquoi ressurgir dans ses ongles à elle, ses mains, son sourire ? Elle se surprend même à pousser des soupirs identiques, à s’impatienter de la même façon et à murmurer comme elle : « Qu’est-ce que j’en ai marre ! »  : sans savoir de quoi.

Sa meilleure amie qui s’intéresse au spiritisme, à la survie après la mort et autres, lui a déclaré que c’était une forme de réincarnation. Ah !  mais je croyais que la réincarnation s’effectuer lors d’une naissance, une renaissance ? Disons que là, il s’agit de possession. Du reste, j’ai remarqué que ta voix a changé. Que faut-il faire ? Recourir à un exorciseur ou te tuer pour aider ta sœur à s’éloigner.

Elle a rompu avec sa meilleure amie. Elle porte des gants, sourit sans cesse -elle a vaporisé un fixateur de coiffure pour maintenir les coins de sa bouche relevés- et chante Offenbach en toute occasion.

Je ne manquerai pas de vous informer de la suite de sa métamorphose. À ce propos, une aventure pire est arrivée à Kafka.

Photo CB