Panier 0
Lire la suite

Une étrange lumière

Le portail s’ouvrit lentement, une fois les deux battants écartés, une étrange lumière se répandit dans l’allée du parc qui menait au domaine : une sorte de sépia orangé. À gauche, dans la frondaison des arbres une lueur blanche : la lune ou un projecteur. Instinctivement, j’avais reculé de deux pas. Je ne pouvais repartir : j’avais reçu une invitation pour un concert : « Sur vos lèvres, les cavatines », titre qui réunissait poésie et musique, amour et mort. L’heure…

Lire la suite
Lire la suite

Un jeune homme

Ce jeune homme me plaît. Son visage est grave, ses traits sont réguliers. L’implantation des cheveux bruns frisés dessine deux arcs en écho aux sourcils. Le front bombé au-dessus des yeux suggère la concentration. Le regard est direct, perçant, le nez droit, le dessin de la bouche ferme, le menton volontaire. Insolent ? C’est l’été, il est vêtu d’un polo au col ouvert, à manches courtes. Ses bras sont ceux d’un tout jeune homme. Il tient…

Lire la suite
Lire la suite

Lettre à…

Un roman épistolaire se développe à partir d’un échange de correspondances. Les lettres peuvent aussi être utilisées tel un recueil de nouvelles. Les « Lettres non postées » de mon Maître étaient dédiées à des objets, à des entités, à des crapules et autres. Faute d’avoir glissé une lettre dans ce blogue, je me dois d’y remédier. Voyons, à qui écrire une lettre sans l’adresser : l’inverse de la lettre anonyme. Lettre ouverte à… ? Au Lecteur idéal, Vous…

Lire la suite

Nouveau livre en préparation ! Ignorer