Panier 0
Sculpture de Pascale Bas Lire la suite

Pieds nus

Une fois installée sur le banc du voilier, son regard tomba sur les pieds nus de Bernard. Un frisson de dégoût l’a parcourue. Elle releva vivement les yeux. Pourquoi cette répugnance ? Avec prudence, palier par palier, elle abaissa de nouveau son regard. Les pieds de petite taille aux orteils légèrement écartés évoquaient des petons d’enfant alors que l’homme l’a dominée d’une tête. Un coup d’œil sur la main gauche qui tenait le cordage confirma l’aspect…

Lire la suite
Lire la suite

Les poètes & la mort

Les poètes, de Villon aux Romantiques, évoquent ce couple infernal : l’amour/la mort – mariés pour cause de paronomase ? Plus proche encore en Occitan : l’amor/la mort. Léo Ferré relatait un coup de fil de la Camarde : – Je suis la mort, j’aime bien ce que vous faites. – Moi aussi, Madame, j’aime bien ce que vous faites. Pour ma part, j’aurais répondu : – Je déteste ce que vous faites, c’est nul ! C’est immobile, froid, triste, puant…

Lire la suite