Panier 0
Lire la suite

Quoi qu’il en soit…

Des feuilles raturées et froissées jonchaient la poubelle de mon immeuble parisien.  Trois personnages se disputaient les lignes. J’imaginai aussitôt des suites possibles. L’arrivée de nouveaux feuillets  bouscula le tout. Je m’adaptai jusqu’à l’ultime contenu de la poubelle qui me glaça. Or, me voici de nouveau confrontée au contenu d’une poubelle, verte cette fois et rurale. Elle dégorgeait de livres, parmi lesquels mon dernier ouvrage publié ! Je le recueillis amoureusement : nulle dédicace, marque…

Lire la suite
Lieu, écran de projection avec Léo Ferré et Ivry Gitlis Lire la suite

Au début était la musique…

Dans le cadre du Festival Léo Ferré Conférence avec diaporamas – 11 juillet 2021 – 15 h – Bibliothèque de Gourdon Photo écran : Léo Ferré et Ivry Gitlis – M.P. Vincent La diversité des approches musicales de Léo Ferré à travers les chansons consacrées aux instruments : accordéon, piano, saxophone, violon, synthétiseur, chants de baleine… orchestre symphonique, ainsi qu’à travers les rythmes musicaux valse, java, tango pop… jusqu’au requiem et, bien entendu, la musique…

Lire la suite
Lire la suite

Philosophe en herbe

J’ai haussé une épaule voire les deux en entendant qu’on expérimentait l’introduction de la philosophie dès l’école primaire. Pourtant enfant,  j’éprouvais des vertiges métaphysiques et mâchonnais avec inquiétude des réflexions qui me conduisaient à conclure à mon étrangeté, voire à de graves anomalies. Savoir que de doctes personnes développaient des pensées similaires m’aurait rassérénée. Peut-être n’aurais-je pas cherché des réponses dans l’écriture  en tourmentant d’innocents personnages contraints d’endosser mes bizarreries et pire… Penchée sur mon…

Lire la suite
visage grimé japonais Lire la suite

18 juin : journée des sushis !!

Citoyennes, citoyens, historiennes, historiens, il existe un calendrier événementiel réalisé par quelque influenceur qui a décrété  le 18 juin journée des sushis. Avez-vous entendu ce vendredi l’appel des sushis ? Certes, peu de personnes entendirent l’appel du général de Gaulle un autre 18 juin, il s’agissait alors de libérer la France envahie par l’Allemagne. Je n’étais pas née et ne suis point gaulliste, mais ce glissement commémoratif me chagrine. Les sushis viennent donc de rejoindre les…

Lire la suite
Lire la suite

La poésie : une drôlesse

« Le printemps des poètes », saison créée à la fin du XXe siècle imposant chaque année un thème. L’un d’eux : Quel fut votre premier contact avec la poésie ? Pour la plupart, la nature joua le rôle de Muse : bruissements de feuilles, valse des vagues, velouté nocturne, odeurs fraîches ou ardentes… Le corps pour quelques autres :  douceur d’une main, fantasmes caressés en catimini, quête de l’interdit ou encore l’ailleurs, le  voyage impossible. Pour…

Lire la suite
Sculpture de Pascale Bas Lire la suite

Pieds nus

Une fois installée sur le banc du voilier, son regard tomba sur les pieds nus de Bernard. Un frisson de dégoût l’a parcourue. Elle releva vivement les yeux. Pourquoi cette répugnance ? Avec prudence, palier par palier, elle abaissa de nouveau son regard. Les pieds de petite taille aux orteils légèrement écartés évoquaient des petons d’enfant alors que l’homme l’a dominée d’une tête. Un coup d’œil sur la main gauche qui tenait le cordage confirma l’aspect…

Lire la suite
Lire la suite

Obsession

Obsession : écrire. Si un roman est en cours, j’ai besoin de temps et de concentration. Si l’histoire tient la route et si les personnages s’en mêlent, les pannes ne durent pas. Une fois le roman terminé, je suis à la fois satisfaite et perdue : il est urgent de  trouver un autre sujet. Quelques nouvelles me tiennent compagnie un moment, ainsi que les textes destinés au blogue. Certains ne me conviennent que modérément, mais…

Lire la suite
Lire la suite

Processus

J’avais un ami, disons plutôt une relation, qui était journaliste. Témoin de mes efforts obstinés pour faire publier mon premier manuscrit, il déclara : « En tant que journaliste, je n’aurai aucun problème pour publier un roman. » Je vis dans cette affirmation un peu de forfanterie et beaucoup de cynisme. Cependant, il reconnaissait volontiers être arrivé au bon moment pour obtenir une chaire à l’université et un emploi journalistique. Quelques années plus tard, il publia un roman…

Lire la suite
Lire la suite

Du coup…

« Du coup, voilà : c’est compliqué… » En 2016 ici même, j’avais proposé une chasse aux « voilà » : échec total. Ils ont proliféré dans leur vacuité intégrale puisque ce « vois là » ne montre rien, ne dit rien. Chacun doit s’en méfier comme du virus, car du jour au lendemain vous pouvez, à votre tour, ânonner un voilà d’importance (quant au ton). Quelles mesures barrières appliquer ? J’écoute une radio culturelle que j’apprécie, hélas ! elle s’est contaminée, touchant journalistes et…

Lire la suite
Lire la suite

Étiquettes

Pour ce blogue, je classe  mes textes courts sous des rubriques : « Journal », « personnel », « psychologie », « société », « poésie ». Le plus souvent, les blogues ciblent des thèmes spécifiques ou l’intime, or ce  blogue  se veut littéraire. Est littéraire ce que je peux mettre à distance, dûment transcendé par les mots et susceptible d’intéresser autrui. Toutefois, je constate que je reçois davantage de commentaires lors d’approches  personnelles plutôt que générales. Néanmoins, me raconter me semble moyennement intéressant et la…

Lire la suite